Astronomos Logo05

Bandeau CielAstro04

Astrologie de l'âme

Appelée aussi, 'Astrologie Sacrée', ou bien encore, 'Astrologie Ésotérique', ne serait-elle pas - cette fameuse synthèse - entre les Astrologies d'Orient et d'Occident...

theme 2010F1Le Maître Tibétain DJWAL KHUL dit à son propos : « L'humanité est suffisamment développée pour que l'Astrologie de l'âme devienne une réalité pour elle, avant peu ; et cette Astrologie de l'âme constitue, à bien des égards, un renversement du processus normal. Cela est à la fois sage et nécessaire, et de plus, inévitable. Les astrologues vont donc être divisés en deux classes : ceux qui s'occupent de l'Astrologie exotérique et donc, de l'horoscope de la personnalité, et, ceux qui s'occupent de l'Astrologie ésotérique, donc, qui étudient et s'occupent des buts de l'âme.

Puis, Il ajoute : « L'Astrologie exotérique traite des caractéristiques et des qualités de la personnalité, et de ses aspects formels, et, également des événements, des circonstances et du milieu conditionnant, tels qu'ils apparaissent dans l'horoscope personnel. Ceux-ci indiquent l'influence planétaire, et non pas, l'influence solaire. L'Astrologie ésotérique traite essentiellement du développement de la conscience, et des impacts qui rendent cette conscience sensible aux "dons" spécifiques de chaque signe particulier et à l'influence des 'Rayons' ; elle traite également, de la réaction de l'homme et de l'enrichissement qui résulte pour lui, de sa réponse à l'influence d'un signe - s'exerçant par les 'Planètes ésotériques’. »

theme 2010G2Enfin, Il complète en précisant : « Je ne puis assez répéter que l'Astrologie ésotérique concerne entièrement les forces et les énergies qui affectent l'aspect conscience de l'être humain, et conditionnent la vie de la personnalité. En d'autres termes, l'Astrologie ésotérique s'occupe de l'âme et non de la forme, et, c'est pourquoi tout ce que j'ai à dire se rapporte à la conscience, à son expansion, et à ses effets sur les véhicules. »

 

Et NIETZSCHE d'ajouter : « La distinction entre l'ésotérique et l'exotérique, autrefois adoptée par les philosophes hindous, grecs, perses et musulmans, partout où l'on croyait à une hiérarchie et non à une égalité de fait ou de droit, cette distinction ne repose pas autant qu'on le croit, sur le fait que : le philosophe exotérique reste à l'extérieur et doit tout voir, évaluer, mesurer et juger du dehors et non du dedans - l'essentiel, c'est qu'il voit les choses d'en bas ; le philosophe ésotérique les voit d'en haut… »